lundi 5 août 2013

Ouest France : Épris de vélo, Frédéric Duchemin a pédalé 5 703 km

« Les Pyrénées et la Bretagne ! ». Deux mois après avoir sillonné la France à vélo, ces deux régions sont, sans conteste, les coups de coeur de Frédéric Duchemin. Car « le contact avec les gens a été vraiment simple. » Faire un tour de France en pédalant ne constituait pourtant pas un rêve de gosse pour ce Samsonnais de 28 ans. « J'ai fait un peu de VTT au collège de Canisy, se souvient-il. Et mon père fait régulièrement du vélo. »

Alors que s'est-il passé dans la tête du jeune homme ? « J'ai beaucoup voyagé avec mes parents quand j'étais petit. Et « je manquais de créativité dans mon boulot, raconte ce web designer qui a travaillé cinq ans dans une agence rennaise. J'avais besoin de couper avec le boulot. » Le jeune homme a toujours en tête son tour de la Corse effectué à vélo, en 2010. Alors, ni une, ni deux, en 2012, Frédéric Duchemin démissionne, rend son appartement et part à l'aventure le 2 mars pour un tour du monde en sac à dos.

Un an après, l'aventurier revient dans son village, entièrement conquis par son périple. Frédéric Duchemin n'a alors qu'une envie : repartir ! Entre-temps, il redonne un coup de pouce à son auto entreprise spécialisée dans la création de site internet : « L'avantage avec le web, c'est qu'on peut intervenir partout. » Puis, de marcheur, l'homme redevient cycliste pour un tour de la France par les côtes et les frontières. « Il y avait le côté défi sportif mais aussi le désir de connaître son pays et de voir si les Français étaient aussi accueillants que les habitants du reste du monde. »

« Je me vois mal travailler devant un ordi 8h par jour ! »

Le 3 juin dernier, Frédéric Duchemin a enclenché ses premiers coups de pédale au départ de Montmartin-sur-Mer. En terres connues. Bien mal lui en a pris ! « Commencer avec des profils de routes que l'on connaît, ce n'est pas bon ! Tu sais où sont les difficultés. Ça joue sur ton mental. Les premiers jours ont été difficiles. » Son tour à lui traverse le Nord, l'Alsace, descend vers les Alpes, les Pyrénées et remonte par le Pays Basque, l'Aquitaine et la Bretagne. Avec une dernière ligne droite en compagnie de son père au départ du Mont-Saint-Michel le 20 juillet.

De retour au bercail, il a déjà un autre projet. À la fin du mois d'août, il part au Bénin avec une fondation humanitaire pour filmer et rendre compte de ce qu'il observera sur le terrain. « Maintenant, je me vois mal travailler devant un ordi 8h par jour ! » On comprend aisément pourquoi.

Jessica PÉRISSE.

Lire la revue de presse Tour de France à vélo »

23 commentaires :

Anonyme a dit…

Salut Fred et bon vent pour ton escale béninoise
J'ai bien pensé a toi en pédalant hier...
@+
Ronan et Sophie de Brest

les 3 frères Taburet a dit…

bonjour
je viens de trouver votre blog en cherchant des infos concernant le Col du Portet d'Aspet sur le net et je suis tombé sur vous
INCROYABLE histoire:
mon papa et mon oncle de 61 et de 63 ans sont sur vos traces
ils sont parti d'Avranches le 20 aout dernier et font comme vous le tour de la France 4800km 51 cols
retour le 16/09 à St Hilaire du Harcouët
voici leur blog:
http://les3frerestaburet.unblog.fr
bonne continuation

Frédéric a dit…

Excellent, merci pour le message et le lien :) je souhaite à ton père et ton oncle une belle fin d'aventure, riche en efforts, paysages et rencontres. C'est top de pouvoir partager leur passion ensemble sur les belles routes de France. Bon retour à St H du H, pays du vélo :)

gabglt13 a dit…

Bonjour Frédéric,
J'ai aussi pour objectif de faire le tour de France cet été et j'ai beaucoup aimé votre parcours et le fait que vous le racontiez sur un blog pour partager vos expériences.
J'aimerais vous posez quelques questions relatives à mon futur périple si vous n'y voyez pas d'inconvénient je suis directement joignable par mail: gabin.gilletm@gmail.com
Un grand merci d'avance.

Frédéric a dit…


Merci Gabin pour tes questions, c'est un beau projet à trois !
Voici mes retours à tes questions :


> Je tenais surtout à connaître vos lieux de couchage ; comment vous vous y êtes pris ?

>> Je pensais dormir principalement en camping sauvage mais il s'est avéré rapidement qu'après une bonne journée de vélo sous le soleil (ou pas), une petite lingette ne suffisait pas pour se sentir propre et ne pas coller au sac de couchage !

J'ai donc alterné avec des nuits chez l'habitants (sur le terrain j'entends) et des campings (sur la côte d'azur c'est quasi obligatoire car l'accueil n'est pas vraiment au rendez-vous).

Je vous conseille de demander où vous pouvez trouver un coin pour poser vos tentes à partir de 16-17h. Si vous êtes plusieurs c'est plus compliqué, n'attendez donc pas trop tard pour avoir le temps de vous installer, vous laver, manger, ... on dort vite est bien en général.

L'astuce aussi est de se présenter en mairie pour pointer votre passage (vous pouvez demander un tampon de la ville) et engagez la conversation sur votre projet et demander dans la foulée s'il est possible de dormir sur un terrain communal, ou s'ils connaissent quelqu'un qui peut vous accueillir sur son terrain (l'offre de la douche vient ensuite)...

----------

> Comment faisiez-vous pour tout se qui est batterie de téléphone gopro etc... ?

>> Je rechargeais le soir dans les campings ou chez l'habitant. Pour ma part je n'avais qu'un appareil photo, un mp3 et un téléphone (que j'allumais que le soir).

C'est pas mal de profiter de ce genre de périple pour décrocher de tous ces appareils électroniques qui nous entourent au quotidien habituellement.

----------

> Où stockiez vous votre nourritures ? Aviez-vous simplement de l'argent sur vous ?

>> Pour des raisons de place et de poids, je ne stockais que très peu de nourriture sur le vélo. Je n'avais pas d'ustensiles de cuisine, juste des couverts et une petite gamelle. A plusieurs, vous pouvez dispatcher un réchaud et du stock de bouffe ;)

Pour ma part j'achetais au fur et à mesure : Le midi en passant dans une ville (marché, boulangerie, grande surface), le soir (j'anticipais le petit déj du lendemain) vers 16-17h avant de commencer à chercher où dormir car on ne sait jamais ou l'on va tomber et donc si commerces à proximité...

Je prenais des salades composées, taboulés, boîtes de thon / sardines, du melon, des fruits, avec une base de pain, ... tout ce qui ne demande pas de grande "cuisine". Attention, cela implique malgré tout de faire un bon resto par semaine pour manger une bonne viande :) Et puis se laisser tenter par une pause viennoiserie au détour d'un petit bourg de temps en temps pour le ravito ;)

Vous pouvez demander de l'eau sur la route mais l'accueil dans les bars n'est pas toujours au rendez-vous... Faut pas chercher à discuter, il y a des gens sympa un peu plus loin sur votre route ;)

----------
(suite dans le commentaire suivant)

Frédéric a dit…

> Comment vous repériez vous? Carte? GPS? Ou simplement sens de l'orientation ?

>> Avec le soleil :)
J'avais une carte routière de la France et j'avais noté le parcours de ville en ville + les numéros de route (D12, N75; ...).
Tu trouveras les villes et cols traversés sur la page "Carte villes et cols" dans le menu ci-contre. Je t'envoie par email le doc avec les numéro de routes.

Sinon ne pas hésiter à demander dans la rue la direction pour telle ville (et même si vous vous présentez avec un casque, une carte et tout dégoulinant de sueur, précisez que vous êtes à vélo et donc que vous souhaitez éviter les routes express, rapides, ...)

----------

J'ai eu la chance de faire l'Irlande en vélo avec 2 copains aussi.
Mieux vaut avoir le même niveau pour rouler ensemble si longtemps pour ne pas avoir un souffrif en fin de journée et pour progresser ensemble sur les routes...

La collocation sur le vélo et dans la tente peut parfois être difficile : il faut s'organiser, chacun doit avoir sa tâche le soir (montage de tente/couchage, cuisine, vaisselle, organisation du lendemain)
Mais l'entraide, la solidarité et la tolérance doivent être les maître mots de ces défis partagés.

Le tour de France à vélo peut paraître long, surtout le soir en pointant sur la carte le trajet parcouru dans la journée et visionner le parcours restant. Mais avec de la motivation et du mental, il est bon de voir la carte se remplir de fluo jour après jour...

Je vous souhaite, à toi et tes acolytes, une bonne route à travers la France, où il est bon de traverser des régions, des reliefs et des cultures bien marqués pour le plus grand plaisir de nos yeux... et de nos guibolles ! APPRECIEZ... Sportivement

François - Tour de France en préparation a dit…

Salut Frédéric !
Je découvre ce blog avec plaisir ! Je vois qu'on a des points communs, je suis auto-entrepreneur en référencement naturel, on est donc voisins de métiers ;)
Je prévois aussi un tour de la France à vélo pour cet été (mon premier voyage à vélo). Je vais parcourir ton site avec grand intérêt ! Je poserai mes questions en temps voulu. D'ici là, n'hésite pas à passer sur mon blog. Pour le moment, il est embryonnaire, mais va progressivement s'étayer.
Au plaisir de te lire, et de se croiser sur la route un de ces jours !
Cyclement tiens,
François

Anonyme a dit…

Slt quel type de vélo utilise tu?comment te repère tu a la carte IGN ou au points GPS.en tout cas bravo a toi de mener tout ses projets absolument passionnant.au plaisir de te rencontrer.cordialement

Frédéric a dit…

Salut à toi Anonyme :)
Merci pour ton message et ton mot de soutien. Envisages-tu aussi de faire un tour de France à vélo ?

Mon vélo est un cadre de VTT Sunn rigide, sans aucune suspension. Associé aux pneus slicks, le rendement est tel, que j'évolue aussi vite qu'un vélo de route. Les avantages avec ce cadre de VTT sont aussi dans le confort et la possibilité d'accueillir le porte bagage arrière.

Aujourd'hui, tu peux trouver des vélos hybrides entre route et tout terrain comme les VTC Sirrus et Source de Specialized avec des renforcements de cadre et des freins à disque qui te permettent de faire des longues distances et de passer par un chemin de halage ou par la campagne si besoin. C'est sur quoi je m'orienterai aujourd'hui si je devais refaire une itinérance (et le budget ^^).

Pour me repérer, tu as la réponse dans mon commentaire précédent "Comment vous repériez vous? Carte? GPS? Ou simplement sens de l'orientation ?"

J'espère que ça t'aidera. Sportivement

Anonyme a dit…

Non peut être pas toute la France mais certaines partie.niveau hygiène de vie comment gère tu les crampes et autres?très enrichissant ton blog par toute tes expériences et tracés.cordialement

Frédéric a dit…

Contre les crampes, du repos et bien s'hydrater (je ne buvais que de l'eau. Pas de sucre ou de sirop pour des questions pratiques et encore moins de mélanges type isostar qui perso me fait plus de crampes que l'eau clair) ! Fruits (melon, banane, cerises, orange, ...), pain, pâtes, riz, taboulé... des sucres lents et quelques restaurants (une bonne viande de temps en temps).

Quelques étirements sur le vélo et après l'effort mais pas de trop pour éviter les déchirures ou contractures... J'ai eu quelques problèmes au genou, sans doute les tendons ou ligaments (je ne m'y connais pas) mais en baissant un peu la selle et après une journée de repos s'est passé. Donc faire attention de ne pas trop en faire, écouter son corps. Si douleurs, il y a suractivité (donc repos) ou problème de position !

Pour l'hygiène de vie générale, j'ai essayé les campements sauvages mais se laver à la lingette après une journée de vélo c'est pas génial. J'ai donc alterné avec les campings, les municipalités ou chez l'habitant, selon l'accueil des régions.

J'ai dernièrement entendu parlé du site https://fr.warmshowers.org : des particuliers proposent une douche chaude aux cyclo-randonneurs de passage, un peu sur le modèle du www.couchsurfing.com qui propose des canapés pour une nuit... Voilà des solutions alternatives mais qui demandent une connexion Internet sur le parcours pour entrer en contact...

Anonyme a dit…

Merci pour tes précieux conseils et ta disponibilité a répondre aux questions.cordialement

Anonyme a dit…

Slt a toi une petite question quel était ton budget pour ton tour de corse et de la France en comptant le matos qu'il ta fallu?

Frédéric a dit…

Bonjour,
Bonne question... il est vrai que je n'évoque nul part le budget car tout dépend de l'équipement déjà en notre possession, la qualité que l'on souhaite investir, la façon de se nourrir, la qualité du couchage, ... bref c'est assez personnel selon le confort mais je peux cependant te donner une idée pour le tour de France.

Suite à mon tour du monde (http://fromfrancetopatagonnia.blogspot.com) en 2012, j'ai gardé le réflexe de tout noter, donc voici les chiffres pour le tour de France vélo de 43 jours de vélo, 5 jours de repos :
---------------------------
> 620€ Repas (courses, restos)
---------------------------
> 600€ Vélo (sacoches, transmission, roues, outils, pneus, chaine)
---------------------------
> 250€ Camping (23 nuits & 18 nuits gratis chez l'habitant ou sauvage)
---------------------------
> 35€ Equipement (carte de France, gourde, diet et barres)
---------------------------
> 25€ Santé (huile massage, voltaren)
===============
1530€ TOTAL
===============

Encore une fois, tout dépend du matériel et équipement que tu disposes déjà. Tu trouveras mon équipement sur la page correspondante via le menu en haut à droite (http://tourdefrancevelo.blogspot.fr/p/equipement.html)

J'espère que ça t'aidera à projeter ton budget. Bon courage
Sportivement, Fred

mr gou a dit…

Hello Frederic, je m'excuse de t'écrire comme ça mais j'ai, depuis quelques années, comme une forte envie de faire le tour de France, au début j'ai pensé que ce n'était qu'une de mes lubies, mais elle ne me quitte plus et croie de plus en plus. Et le hasard fait bien les choses, je finis mon contrat sur Bordeaux le 30 juin qui arrive, et je quitte le coin pour partir ensuite à l'aventure, et un tour de pédale autour de l'hexagone me dirais bien.
Après avoir parcouru tout le blog et lu les commentaires des internautes, il me reste encore quelques interrogations :

-Point de vue équipements, est il utile de mettre les petites combinaisons types en latex, ou une simple vêtement en tissus est il suffisant ?... J'imagine qu'à force de pédaler toute la journée, il y a peut être nécesssité de mettre un coussin sur la selle et peut être quelque chose sur le guidon pour preserver ses poignets et ses fesses, qu'en penses - tu ?...

- A mon souvenir tu ne parles pas trop des rencontres que tu as fais,les mauvaises aussi (chauffards, lieux à éviter...)

- Si je ne m'abuse, tu ne t'es pas servis du tout de GPS, chose que j'ai pour moi même du mal à imaginer, tu as tout fais à la carte, as tu pris une carte 1/100 000 e ou 1/1 000 000 ?...

- Niveau vol , utilisation de cadenas, je me pose un peu des questions, y a t-il eu des moments où tu as laissé ton vélo, avec tes affaires, sans surveillance ou faut il être très vigilant ?...

- Dans mon cas , j'hésite entre prendre une remorque ou deux sacoches, car je pèse dans les 90 kg, je me demande si ça ne risque pas de surmener la roue arrière. Evidement, une remorque rajoute des contraintes comme dans le cas d'une crevaison.

- Comment as tu procédé pour laver les vêtements ?... camping, laverie sur le chemin ... Et après le tout seche t-il à même le vélo ?... :)

- Pour avoir pas mal vadrouillé en vélo, mais surtout localement, j'ai eu quelques désagréments en ce qui concerne les guêpes, serpents et les chiens qui ont la facheuse manie de courir après les vélos. As tu eu ce genre de soucis ?...

- Dernière question: quel conseils donnerais-tu à quelqu'un qui veut se lancer dans l'aventure ?...


Voilà un peu les questions qui me trottaient en tête, en espèrant ne pas avoir été trop barbant ou naïve.

Au plaisir d'avoir de tes retours ! :)


Frédéric a dit…

Nombreux sont ceux qui me posent des questions au sujet de l'organisation d'un tour de France à vélo via les commentaires. J'ai donc décidé de créer une nouvelle page pour vous répondre directement : Organisation tour de France
http://tourdefrancevelo.blogspot.fr/p/organisation-tour-de-france.html

Arnaud.B a dit…

Bonsoir, je m y prends un peu tard mais je voulais savoir, as tu suivi un entraînement avant ton raid?

Frédéric a dit…

Bonsoir Arnaud, merci pour ta visite sur le blog !
Je fais pas mal de vélo, en effet, mais le Tour de France a été fait juste après 1 an à l'étranger (htt://fromfrancetopatagonia.blogspot.fr), donc sans entrainement. Les premiers jours face au vent ont été une bonne reprise :)

Il faut savoir que rouler une journée de 7-8 heures sur le vélo à allure modérée, en profitant du paysage mais en se faisant mal en montagnes tout de même est moins fatiguant qu'une sortie de 3-4 heures à 32-35 km/h de moyenne !

Donc allez y molo, tranquillou, "just do it" comme je me disais dans les cols, faut tourner les jambes pour avancer, faire des pauses, écouter son corps avant les blessures... et puis la selle fera sans nul doute mal les premiers jours !

Tu souhaites faire un grand tour ? A te lire

Arnaud.B a dit…

Je suis encore jeune (seulement 17ans) mais oui, je voudrais vraiment faire ce tour de France à vélo. Ça peut paraître surprenant mais je n ai jamais vraiment pratiqué le vélo. Alors pourquoi faire ça? Parce que ça doit être une aventure magnifique, et j veux prouver à toutes les personnes qui m ont fais du mal durant ma jeunesse, de quoi je suis capable.

Frédéric a dit…

Belle initiative, je t'encourage dans ce défit personnel mais qui ouvre sur les rencontres, les paysages et régions de France ! Bonne route

Arnaud.B a dit…

Merci bien et si jamais ce projet prend le jour, j en profiterai peut être pour vous rencontrer

DreeX Y a dit…

Quel vélo conseillerais-tu pour un débutant? Avec une possible prise en main rapide.
Pour plus de détails (possiblement inutile) je fais 1m74 pour 53kg
Arnaud.b

Frédéric a dit…

Salut Arnaud, je t'invite à consulter la page "Organisation Tour de France" dans le menu en haut à droite (http://tourdefrancevelo.blogspot.fr/p/organisation-tour-de-france.html). Je réponds à la question "Quel type de vélo utilises-tu ?". J'espère que ça t'aidera. Sportivement

Enregistrer un commentaire